: 2 min

Le secteur industriel face à la pénurie des métiers

Safran Aero Boosters, d'autres acteurs industriels et le monde de l'enseignement s'inquiètent face à la pénurie d'étudiants dans les filières techniques. Ce lundi 25 novembre, nous recevions les acteurs principaux du débat pour proposer des actions concrètes à mettre en place pour éveiller les passions des jeunes.

Le 21 novembre, le journal Le Soir annonçait les résultats d'un sondage de l'Union wallonne des entreprises et, se faisant le porte-parole des dirigeants, plaçait la pénurie de main-d'oeuvre qualifiée en véritable frein pour les entreprises. Attentifs à cette problématique depuis plusieurs années, nous travaillons à la mise en place d'actions pour faire connaître nos métiers et valoriser les filières techniques. Par exemple, nous organisons régulièrement des visites de nos ateliers pour les professeurs et les étudiants.

Soucieux d'avoir une démarche active et commune, ce lundi 25 novembre, des acteurs de l'enseignement et des entreprises se sont réunis sur notre site, autour de Basse-Meuse Développement et de la Fondation pour l'Enseignement, afin de proposer et de définir des actions concrètes à mettre en place : valorisation de l'enseignement technique dès le primaire, rapprochement entre les enseignants et les professionnels, mise en valeur des formations continues en collaboration avec Technifutur, valorisation des salons des métiers techniques, etc. Autant de propositions qui ont été discutées et seront développées en 2020, en région liégeoise, avec notre participation !

basse-meusedvlpt.jpg

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer