La compression haute vitesse pour les moteurs d’avion du futur

Safran Aero Boosters vient de finaliser le premier prototype grandeur nature de booster (compresseur basse pression) à haute vitesse destiné aux nouvelles configurations de moteurs à haut taux de dilution dont le but est de diminuer encore drastiquement la consommation de carburant et le bruit. Ces moteurs nécessiteront des compresseurs tournant à des vitesses nettement plus élevées : de l’ordre de 10.000 tours/minute contre 4.500 pour un moteur récent actuel tel que le LEAP (destiné aux A230neo, B737Max et C919).
p0072006_module_enoval-booster.jpg

Ce booster de dernière génération intègre des blisks (disques aubagés mono-blocs) ainsi que des redresseurs avec des aubes à calages variables pour optimiser et réguler le flux d'air. Composé de plus de 5000 pièces, ce démonstrateur est développé dans le cadre du projet européen Enoval. Pour mener à bien ses travaux sur le compresseur, Safran Aero Boosters travaille avec différents partenaires de longue date tels que Safran Aircraft Engines, le CIAM ou encore GDtech et Cenaero, et une multitude de fournisseurs aussi bien locaux (Britte, Dardenne, V2i) qu'européens (Lorentz (FR), Praewest (D), Seko (CZ) ).

Ce prototype vient de partir à Moscou pour être testé sur un des rares bancs au monde capables de réaliser des essais en conditions d'altitude. Cette étape est décisive dans la préparation des produits d'avenir de l'entreprise liégeoise, qui devraient s'intégrer sur des moteurs arrivant sur le marché dans le courant de la prochaine décade.